Boosters - DIY

Pour ajouter de la nicotine

Un eliquide est d'abord fait pour le sevrage de la nicotine. Cette dernière est donc un ingrédient souvent nécessaire pour votre DIY. La nicotine est proposée sous forme de boosters : des flacons de 10 ml avec un eliquide au goût neutre et 20mg/ml de nicotine. Ces derniers sont à mélanger avec la base pour obtenir une base nicotinée à votre taux préféré, choisissez votre booster également en fonction du taux PG/VG. Pourquoi ne pas proposer de la nicotine pure ? Tout simplement parce que la loi française encadre largement la vente de nicotine. Celle-ci ne doit pas être présente au delà de 20mg/ml. De plus, s'il y a nicotine, le flacon doit contenir maximum 10ml. Découvrez les marques : Halo, VDLV, ReaDIY ou Revolute. 

Qu’est-ce qu’un booster de nicotine ? 

Le monde de la vape a d’abord été pensé pour vous accompagner dans votre sevrage à la nicotine. Sachant que le type de sevrage proposé ici est plutôt progressif. La nicotine fait donc généralement partie de vos préoccupations premières lorsque vous décidez de fabriquer un e-liquide vous-même, en DIY. Le taux de nicotine est à définir selon votre degré de dépendance, mais aussi la taille de votre matériel et vos habitudes de vape. Une fois que vous avez défini le taux de nicotine, vous devrez vous procurer un booster de nicotine qui apporte à votre vape le taux de nicotine adéquat. 

Le booster de nicotine est destiné à être mélangé à la base neutre que vous avez choisie selon le taux de PG/VG, afin de la nicotiner. C’est en fait un flacon comprenant une base neutre et de la nicotine. Idéal pour satisfaire vos besoins en nicotine, un booster se choisit en fonction du taux de PG/VG, de la quantité de base que vous avez, et du taux de nicotine souhaité. Tout ceci vous est expliqué dans le paragraphe suivant. 

Comment utiliser un booster de nicotine ? 

Un booster de nicotine est utilisé pour nicotiner une base à inclure dans la recette d’un e-liquide en DIY. Il peut aussi être utilisé pour nicotiner un eliquide surboosté. Ce dernier est volontairement surboosté en arômes pour que, peu importe la quantité de nicotine ajoutée, l’e-liquide ne soit pas pauvre en goût. 

Il est fortement conseillé de sélectionner un booster de nicotine dont le taux de PG/VG est similaire à celui de la base. Il serait dommage que votre expérience de vape soit instable à cause de mauvais calcul ! 

Ces boosters sont également utiles pour nicotiner les eliquides surboostés.

Comment choisir mon booster de nicotine ? 

Le booster de nicotine se choisit en fonction de son taux de PG/VG. Comme dans tout le monde de la vape, les taux de PG/VG de vos e-liquides sont choisis par vos soins en fonction des envies de vape que vous avez. Un taux high VG se prête à la vape vaporeuse et d’épais nuages de vapeur. Si c’est une vape savoureuse et intense en hit de gorge qui vous fait envie, optez pour un taux high PG. Envie d’un compromis entre toutes ces sensations : un taux équilibré conviendra. 

Il existe un calcul qui vous permettra de savoir quel est votre taux de nicotine en fonction de la quantité de booster et de base que vous avez choisi de verser. Voici le calcul : taux de nicotine = ml de booster / ml total * 20. 

Vous avez du mal à visualiser ce que cela peut donner ? Voici un exemple qui vous permettra de visualiser plus concrètement les enjeux d’un tel calcul. Partons du principe que vous avez à portée de main 90 ml d’une base neutre et non nicotinée, ainsi que 10 ml de booster dont le taux de nicotine est de 20 mg de nicotine par ml. La formule étant : 10 ml / 100 ml * 20 = 2 mg/ml. Ainsi, vous obtenez une base de 100 ml avec un taux de 2 mg de nicotine par ml. 

Appliquez ce calcul à la quantité de base souhaitée, et vous pourrez nicotiner votre base comme vous le souhaitez !

La nicotine, encadrée par la loi française

Pourquoi le booster de nicotine a-t-il été inventé ? Il se trouve que le monde de la vape, et tout particulièrement la vente de la nicotine, font l’objet d’un encadrement strict et structuré par la loi française. En avril 2014, la Directive sur les Produits du Tabac est votée par l’Union Européenne. Elle met en évidence le fait que les e-liquides et les cigarettes électroniques sont considérés comme des produits dérivés du tabac. C’est en janvier 2017 cependant qu’une limite est fixée quant au taux de nicotine. Un e-liquide ne peut contenir un taux de nicotine supérieur à 20mg/ml. Autre directive : un e-liquide nicotiné ne peut être mis en vente dans des flacons dont la contenance est supérieure à 10 mg/ml. 

Cette loi structurant la vente de nicotine a perturbé le système de vente des bases nicotinées, car de fait la nicotine était vendue dans des quantités trop élevées. Pour pallier à ce problème, les marques du monde de la vape ont dû s’adapter, et proposent aujourd’hui les boosters de nicotine, vendus séparément, qui vous permettent de poursuivre votre expérience nicotinée. 


navigation