Watt dans la vape : comprendre les réglages pour les atomiseurs

 

Utilisés dans de nombreux domaines, les watts (W) permettent de mesurer l’intensité électrique de beaucoup d’objets du quotidien. Il est possible par exemple de les retrouver sur les boîtes d’ampoules, où ils servent à indiquer la consommation électrique du produit. Cette fonction se retrouve dans le domaine de la vape où les watts (W) ont pour fonction de mesurer l’intensité électrique d’une cigarette électronique. Pour simplifier, nous parlerons simplement de "puissance".

Qu’est-ce que les watts (W) ?

Les watts (W) sont une unité de mesure électrique, au même titre que les ohm (Ω), les ampères ou les volts (V). Ces trois unités se retrouvent dans la vape : les ohm (Ω) indiquent la valeur d’une résistance, les ampères mesurent l’intensité d’un courant électronique et les volts (V) qui envoient une intensité électrique nécessaire au bon fonctionnement de certains appareils.

Les ampères et les volts (V) se retrouvent au niveau des accus et des chargeurs d’accus, nécessaires au calcul du courant de décharge maximale et continue. Les watts (W), quant à eux, servent à calculer la puissance délivrée par une cigarette électronique. Plus celle-ci est élevée, plus la puissance sera importante.

Cigarettes électroniques et niveau d’utilisation

Les cigarettes électroniques se divisent en 3 catégories, traduisant leur complexité d’utilisation : 

  • Simples : utilisation simple, peu de réglages ;
  • Moyennes : utilisation légèrement plus complexe avec quelques réglages supplémentaires ;
  • Avancées : de nombreux réglages, personnalisation optimale et souvent utilisées avec des accus.

Selon la catégorie, la puissance maximale disponible sera différente. Les cigarettes électroniques dites "simples" peuvent atteindre en moyenne 40W de puissance maximale, tandis que celles d’un niveau moyen sont capables d’avoir jusqu’à 80W de puissance moyenne maximale. Pour le plus haut niveau d’utilisation, la puissance maximale peut aller jusqu’à plus de 200W.

Certains modèles adaptés aux débutantes et débutants ont une utilisation simplifiée, permettant d’atteindre un niveau de puissance automatiquement en adéquation avec la résistance utilisée.

Réglage des cigarettes électroniques et résistances

En règle générale, la plupart des cigarettes électroniques sont équipées d’un système de réglage de la puissance. Ce réglage est très utile pour les résistances du clearomiseur qui n’ont pas toutes la même valeur. Exprimée en ohm (Ω), la valeur d’une résistance possède un lien étroit avec le réglage de la puissance : plus elle est basse, plus la puissance nécessaire à son bon fonctionnement doit être élevée.

Pour connaître la plage de puissance avec laquelle utiliser votre résistance, il faut se fier à l’inscription donnée par le fabriquant, située sur le flanc. Si l’information n’y est pas, vous la retrouverez alors soit sur la boîte des résistances, soit directement sur la fiche produit de notre boutique. En cas de puissance trop élevée pour une résistance, un dry hit est possible. Il s’agit d’une résistance mal imbibée ou mal amorcée lors de la première utilisation.

Les différents modes et réglages d’une cigarette électronique

Certaines cigarettes électroniques sont équipées de différents modes :

  • watts (W) : permet de régler la puissance exprimée en watts (W) ;
  • Voltage variable : modifie l’intensité de la tension générée par la batterie ;
  • Smart : reconnaît la valeur de la résistance afin de choisir la puissance la plus adaptée ;
  • Bypass : exploite la tension de l’accu pour une puissance maximale ;
  • TC : coupe le fonctionnement de l’appareil lorsque la température est excessive ;
  • TCR : version plus poussée du mode précédent ;
  • VPC : règle la puissance et la tension de la résistance.

Puissance recommandée pour les atomiseurs

Pour le cas du reconstructible, ce sont les atomiseurs qui sont concernés. Faits pour des vapoteurs ayant un peu plus d’expérience, la règle de la puissance est un peu plus complexe pour ce type de matériel. En effet, la puissance nécessaire à l’utilisation optimale d’un coil, appelé également résistance, dépend de la valeur de la résistance que le vapoteur aura lui-même confectionnée.

 

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires

Produit ajouté à vos favoris