Le CBD, un médicament ? Un danger ? Séparer le vrai du faux

 

Les débats autour du Cannabidiol ou CBD ne cessent d’alimenter le monde scientifique, au point de parfois créer le doute sur son apport thérapeutique. Le CBD est-il vraiment un médicament ? Possède-t-il des effets thérapeutiques ? Démêlons le vrai du faux.

Le CBD est un médicament ?

Faux. Bien que bénéficiant d’une autorisation en France et validé par certaines études scientifiques attestant de ses vertus thérapeutiques, le CBD n’est pas considéré comme un médicament. En effet, le cannabis thérapeutique ne bénéficie pas d’allégations médicales, donc ne saurait être prescrit par ordonnance. D’ailleurs, certains médicaments à base de CBD, comme le Sativex (contre la sclérose en plaques) qui jouit d’une autorisation de mise sur le marché, restent absents en pharmacie.

Toutefois, il existe de nombreux médicaments à base de cannabis avec des résultats thérapeutiques très encourageants, à l’instar du Marinol. Pour en profiter, il faut néanmoins se munir d’une ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation) au bout d’un processus assez pointilleux qui comprend un formulaire de demande et certaines conditions strictes à remplir.

Consommer du CBD est totalement légal ?

Vrai. En France, la consommation du CBD est légale sous toutes ses formes : e-liquides au CBDfleurs de CBD, huile de CBD, infusion au CBD, etc. Contrairement au THC et à d’autres molécules de chanvre, le CBD n’est pas considéré comme dopant. Il dispose des effets relaxants. Mais pour ça, tout produit à base de CBD doit disposer d’une teneur de moins de 0.3% en THC.

Le CBD n’existe pas sans THC ?

Faux. Chez les Cannabinoïdes, tout dépend des techniques d’extraction de molécules de chanvre. Le CBD Full Spectrum par exemple applique une extraction quasi complète de toute teneur en THC, laissant tout de même un seuil de chanvre toléré par la législation en vigueur. Par contre pour le CBD Broad Spectrum est débarrassé de tout indice de THC, ce qui fait de lui une option pour accompagner certains traitements médicaux. En clair, il existe bel et bien du CBD dépourvu de tout actif de THC.

Le CBD est un puissant thérapeute face à certaines maladies ?

Vrai. Les États-Unis sont considérés comme les précurseurs dans l’utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques. Dans les années 1970, des recherches ont démontré que le CBD détenait une certaine valeur thérapeutique, surtout dans le traitement de l’anxiété et de la psychose. Ces nombreuses études scientifiques ont clairement milité pour la légalisation du CBD dans certains États américains.

D’autres résultats scientifiques concluants ont pu démontrer que le CBD peut aider à soigner l’épilepsie, les insomnies, la maladie de Parkinson, d’Alzheimer et certaines nausées.

Le CBD a des effets secondaires ?

Vrai, mais à très forte dose. La particularité du CBD est qu’il n’entraîne pas de dépendance, contrairement au THC. Ses effets sont bien plus relaxants et thérapeutiques. Mais, il peut arriver qu’une surdose conduise à un état de fatigue, à des diarrhées ou à un relatif assèchement salivaire. Par ailleurs, le CBD est connu pour son apport dans le traitement de certaines maladies, en association avec des médicaments avec lesquels il est compatible.

En conclusion

De nombreuses idées sont diffusées dans l’imaginaire populaire au sujet des CBD, la plupart sans fondement réel. Pour certains c’est un stupéfiant, et pour d’autres un médicament, ce qui en réalité n’en est rien. Le CBD est un produit qui dispose de nombreuses vertus thérapeutiques pouvant clairement soulager contre certaines maladies. Et vous, que retenez-vous du CBD ?

 
Cet article vous a-t-il été utile ?

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires

Produit ajouté à vos favoris