Luxembourg : la vape taxée dès octobre 2024

 

C’est un nouveau coup dur qui frappe le monde de la vape. Après la Belgique, le Portugal et les Pays-Bas, le marché de la cigarette électronique devrait prendre une nouvelle tournure au Luxembourg cette année. Dès le 1er octobre, les "nouveaux produits" contenant de la nicotine seront confrontés à une taxe. On compte parmi eux les e-liquides et les sachets de nicotine, également connus sous le terme de nicopouches.

Une taxe à hauteur de 120 euros par litre de e-liquide

C’est lors de la présentation du budget 2024 qui s’est déroulé le 6 mars que la nouvelle est tombée. Le ministre des finances Gilles Roth y a annoncé un droit d’accise sur les e-liquides pour cigarettes électroniques, en expliquant que : "Ces produits sont moins dangereux que la cigarette traditionnelle, mais ils ne sont pas sans risque pour la santé".

A partir du 1er octobre 2024, les fabricants seront donc taxés à hauteur de 120 euros par litre de e-liquide, et disposent donc d’environ six mois pour se mettre à niveau. La mise en place de cette taxe a par ailleurs été confirmée par la ministre de la santé Martine Deprez. Celle-ci a également évoqué que de nouvelles mesures sont attendues dans les prochains mois au sujet des produits de nouvelle génération tels que les puffs.

Les sachets nicotinés, eux aussi concernés par une taxe au Luxembourg

Si les e-liquides pour cigarettes électroniques vont être soumis à une taxe, ce ne sont pas les seuls produits du marché de la vape à être concernés. Les sachets de nicotine seront, eux aussi, soumis à un droit d’accise qui s'élèvera à 22 euros le kilo.

Pourquoi taxer les produits de vapotage au Luxembourg ? 

Cette mesure est prise dans le contexte du plan anti-tabac mis en place dans le pays, visant non seulement à réduire le tabagisme, mais aussi à générer des revenus fiscaux substantiels pour l’Etat. Le tabac dispose en effet d’une place importante pour l’économie nationale du Luxembourg, puisque le pays a déjà réussi à collecter plus d’un milliard d’euros avec la taxation de ce dernier. En y ajoutant les e-liquides et les sachets de nicotine, le Luxembourg compte bien augmenter ces revenus.

Quelles conséquences pour les vapoteurs ?

Si ce sont les fabricants et les commerçants qui sont directement concernés par cette taxe, cela risque d’impacter le prix de vente des e-liquides et des sachets nicotinés. Malheureusement, les vapoteurs risquent de devoir acheter leurs produits plus chers. On peut également se demander si cela ne les amènera pas à reprendre la cigarette classique, au vu du faible prix du paquet au Luxembourg.

 

Laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires

Produit ajouté à vos favoris