E-liquides sans sucralose

De nombreux ingrédients peuvent être ajoutés à un e-liquide ou un arôme concentré, en plus du propylène glycol, de la glycérine végétale et de la nicotine. Il n’est pas rare que les fabricants ajoutent ce que l’on appelle des additifs ; parmi ceux-là se trouve le sucralose, également appelé E955.

⚠️ Le vapotage est une transition vers une vie sans tabac puis sans dépendance à la nicotine. Ne vapotez pas si vous ne fumez pas.


Le sucralose : mais qu’est-ce que c’est ?

Le sucralose est un édulcorant artificiel conçu à partir de sucre blanc. Il est connu sous le nom d’E955. Il est utilisé dans le cadre de l’agro-alimentaire, pour sucrer par exemple les boissons, la confiture ou encore les yaourts. Son pouvoir sucrant est 600 à 650 fois supérieur à celui du sucre. Rien que ça ! A cause de cela, sa dose journalière admissible (DJA) est limitée à 15 mg/kg. Il est donc dans la liste des ingrédients à limiter si vous faites attention à votre santé.

Dans le cadre de l’agro-alimentaire, il ne présente pas de risques pour la santé, par exemple en cas d’ingestion. Il ne provoque pas non plus d’allergie mais ne peut pas être utilisé dans la création d’ingrédients bio. Il possède toutefois un effet mesquin : il brouille les récepteurs du cerveau. Les édulcorants, en entrant en contact avec les récepteurs de la langue, informent le cerveau qu’il s’agit du sucre sans que ça en soit.

Le sucralose dans le monde de la cigarette électronique

Son pouvoir sucrant lui a valu d’être utilisé par de nombreux fabricants d’e-liquide. En tant qu’ingrédient des e-liquides et des arômes concentrés pour DIY, il favorise le goût et permet aux vapoteurs de prendre plus de plaisir à consommer un e-liquide. Et pourtant, s’il peut être agréable d’avoir un goût sucré dans les e-liquides et arômes concentrés, l’utilisation de cet édulcorant n’est pas sans risques pour la santé.

Les risques du sucralose

S’il ne présente pas de risques en cas d’ingestion, ce n’est potentiellement pas le cas lorsque la température d’une cigarette électronique se situe entre 100 et 300°C selon le modèle utilisé. En chauffant à haute température pour produire de la vapeur, les e-liquides contenant du sucralose auraient tendance à libérer des toxines. La NIH (National LIbrary of Medicine) s’est penchée sur le sujet et les résultats parvenus montrent plusieurs constatations :

  • La stabilité thermique du sucralose se situe à des températures allant jusqu’à 119°C.
  • A partir de 250°C, la dégradation thermique du sucralose entraîne la génération de chloropropanols toxiques. Et derrière ce nom compliqué se cache une substance cancérigène non génotoxique.
  • Selon des études précédemment réalisées, des composés aromatiques polychlorés (qui possèdent une grande stabilité thermique) comme par exemple les polychloronaphtalènes pouvaient être générés lors de la chauffe d’aliments contenant du sucralose.

Quelle solution ?

Les recherches sur le sujet manquent encore de profondeur et même si des études ont été réalisées, il n’y a pas de preuves concrètes concernant les effets des toxines sur l’organisme.

La meilleure solution qui serait à envisager serait d’arrêter les e-liquides et les arômes concentrés pour DIY contenant du sucralose. De nombreuses marques proposent ces produits sans sucralose, de quoi avoir une bonne alternative.

Filtre (106 produits)

Marques

Saveur

Prix

2,00 € - 33,00 €

Type de e-liquide

Nicotine

0 mg - 20 mg

Proportion PG/VG

Origine

Produit ajouté à vos favoris