Le DIY (Do It Yourself) ou littéralement traduit par Faire Soi-Même. Ce procédé va vous permettre de créer votre e-liquide sur-mesure !

Reprenons la composition d’un e-liquide : Un mélange de Propylène Glycole et Glycérine Végétale, d’arôme(s), de nicotine et d'additif. Avec le DIY vous pourrez maîtriser tous ces éléments, vous pouvez par exemple changer :

  • le pourcentage PG/VG (exemple : 55/45, 25/75, 69/31).
  • le dosage de vos arômes (plus doux ou moins concentré).
  • les arômes en soi, en tentant des mélanges d’arôme.
  • le taux de nicotine : ils existent maintenant des boosters prêt à être vidés dans votre base. L’eau et l'alcool sont appelés additifs mais dans le DIY ils existent aussi d’autres additifs qui permettent d’ajouter une note vanillée, une note sucrée, etc …

Faire ses e-liquides peut sembler être une tâche compliquée mais nous sommes là pour vous aider ! Lancez-vous dans cet univers qu’est le DIY et votre porte monnaie vous remerciera.

Si vous avez déjà regardé les prix vous verrez qu’une base PG/VG vous coûtera moins de 10€ et un peu plus pour ceux qui veulent un taux de nicotine au-dessus de 10mg.

Quant à l’arôme il coûte en général comme son équivalent en e-liquide sauf que pour le DIY ce n’est que 5 à 45 gouttes d’arôme qu’il faudra ajouter à une base de 10ml (sachant que 30 gouttes équivaut à 1ml) !

Ensuite il vous faudra un peu de matériel (environ 10€) comme une pipette pour rajouter l’arôme, des gants/lunettes de protection, un flacon à pipette vide pour transporter 10-20-30ml de votre e-liquide maison partout avec vous. Point important, le matériel se nettoie et est réutilisable !

Résultat : selon les bases, les arômes, les additifs, le flacon de 10 ml vous coûtera entre 2 et 3 €.

Faire un e-liquide, c’est comme faire la cuisine, vous aurez besoin de 4 choses importantes :

  • Les ingrédients : Base(s)/arôme(s)/additif(s)/boosters.
  • De matériels pour faire vos mélanges : pipettes/seringues, flacon doseur et un flacon pipette pour mettre votre mélange et pouvoir remplir votre réservoir.
  • Des Gants/lunettes de protection et de quoi se couvrir la peau (n’oubliez pas que ces produits restent toxiques au contact de la peau notamment).
  • Un espace de travail aéré et sans encombrement.

Depuis quelques temps, la législation est venu voir de plus près les DIY et les bases, Ces dernières n’ont plus le droit d’être nicotinés directement au delà de 10ml, c’est pourquoi la nicotine est maintenant vendue à part dans des “boosters” de 20mg de nicotine (en différents dosages PG/VG).

Des packs DIY tout fait ont été créés spécialement pour vous aider.

Étape 1 : Préparez le matériel énoncé plus haut et s’installer dans un espace aéré , sans encombrement et loin des enfants et animaux.

Étape 2 : Equipez vous des protections, nous insistons bien dessus car c’est important pour votre sécurité !

Étape 3 : Transvasez la quantité de base que vous voulez dans un flacon doseur vide à l’aide d’une pipette (c’est moins risqué que de vider un flacon dans un autre).

Étape 4 : Insérez la quantité de nicotine adéquat à votre consommation à l’aide d’une pipette pour être plus précis ou en vidant le booster.

Étape 5 : Ajoutez à votre mélange le(s) arôme(s) que vous voulez à l’aide d’une pipette graduée, en effet le dosage d’un arôme est délicat (pour connaître le dosage de votre arôme il faut vous rendre sur sa fiche produit).

Étape 6 : Ajoutez les additifs de la même façon que l’arôme.

Étape 7 : Ranger et nettoyer tout le matériel que vous avez utilisé à l’eau en laissant bien sécher.

Étape 8 : Maintenant il va bien falloir laisser “steeper” votre mélange. Tout d’abord commencez par le secouer pour homogénéiser le tout. En fonction de l’arôme et du rapport de base que vous avez utilisé il faudra plus ou moins de temps pour que votre mélange soit prêt à la consommation. Cette durée peut varier de quelques jours à plusieurs semaines. Pendant ce temps pensez à bien secouer votre flacon environ 1 fois tous les jours.

N’hésitez pas à “goûter” votre mélange car la durée est toujours approximative et nos palais sont tous différents !

Il est très important de se protéger lorsque vous préparez votre e-liquide. En effet vous allez devoir manipuler de la nicotine liquide ou un produit en contenant.

Le danger de la nicotine : Elle est toxique par contact cutané (les yeux compris) et bien sûr par absorption dans l’organisme. Si cela arrive, rincer abondamment à l’eau. Ne pas ingérer de la nicotine liquide, son utilisation est limité à la cigarette électronique et est destinée à être inhalée. Contactez immédiatement un médecin dans les deux cas ! Attention aussi lors de l’inhalation : au delà de 20mg/ml, la nicotine est toxique, surtout sur une courte période !

Il faut donc absolument couvrir sa peau en utilisant des vêtements couvrant et des gants de cuisine ou de ménage (pas en laine !), des lunettes de protection en cas de projection/éclaboussure et un masque.

Concernant votre espace de travail, choisissez un lieu aéré, propre et surtout sans encombrant ! Utilisez du matériel propre (en général un coup d’eau chaude permet de bien enlever les résidus) et surtout laissez bien sécher. De l’eau dans votre base pourrait abîmer plus rapidement vos mèches et fluidifier votre mélange.

Le steep est un procédé du DIY qui n’a rien de compliqué. C’est le fait de laisser votre préparation DIY reposer quelques jours, on pourra aussi utiliser le terme “maturation”.

Cette manipulation aura pour conséquence de laisser tous les composants s’homogénéiser, étape indispensable pour obtenir un bon e-liquide. Lors du steep de votre mélange il faudra l’agiter tous les jours pour aider l’unification des composants.

navigation