Quel taux de nicotine choisir pour une cigarette électronique ?


La première question qui se pose lorsque vous faites votre entrée dans le monde de la vape concerne le taux de nicotine avec lequel vous allez l’aborder. Oui, le monde de la vape est connu pour apporter une solution à l’arrêt du tabac, mais comment ça marche ? Comment le monde de la vape prétend se substituer à la cigarette ? Comment bien se sevrer en choisissant le bon taux de nicotine ? Taffe-elec vous guide à travers ce dédale d’informations. Et si le questionnement subsiste, notre équipe reste à votre disposition pour vous accompagner dans ce processus qu’est le sevrage tabagique.

Qu’est-ce que la nicotine, définition.

Si l’on aborde la qualité organique de la nicotine, alors on la définit comme un “alcaloïde toxique issu de la plante de tabac”. Un alcaloïde est une substance organique d’origine végétale azotée. On connaît la nicotine notamment parce qu’elle fait partie de la composition des cigarettes traditionnelles. Elle est utilisée pour ses propriétés psychotropes. En effet, elle agit sur l’état du système nerveux central. Elle y modifie certains processus biochimiques et physiologiques cérébraux. Ceci a pour conséquence une dépendance, notamment physiologique. Celle que, en tant que fumeur, vous connaissez et tentez de combattre. La nicotine prend tout son effet notamment lorsque vous inhalez la fumée de tabac. Ce n’est pas l’élément le plus toxique composant la cigarette. C’est simplement l’élément qui déclenche la dépendance. Et c’est en ça qu’elle devient dangereuse !

Comment agit la nicotine ?

Cette substance agit sur le système nerveux central. Lorsqu’elle est inhalée, elle circule dans le sang jusqu’à atteindre le cerveau. Tout ce trajet ne se fait qu’en 10 secondes. Ensuite, elle se loge dans le noyau accumbens du système limbique, qui est la zone clé dans la sensation de plaisir. À cet endroit, elle imite l’action d’un neurotransmetteur naturel et provoque la libération de dopamine.

Voici un petit lexique qui vous permet de mieux appréhender cette petite explication.

  • Le noyau accumbens : c’est une région du cerveau qui joue un rôle clé dans le circuit de la récompense. Son fonctionnement repose sur deux neurotransmetteurs : la dopamine et la sérotonine.
  • Système limbique : aussi appelé cerveau émotionnel, c’est une partie du cerveau qui a toute son importance dans le comportement et les émotions.
  • Neurotransmetteur : c’est une “molécule chimique qui assure la transmission des messages d’un neurone à l’autre”. On peut aussi les appeler les “messagers chimiques”.
  • Dopamine : la dopamine est l’un de ces neurotransmetteurs. Elle est souvent associée “aux comportements d’exploration, à la vigilance, à la recherche du plaisir et à l’évitement actif de la punition”.
  • Sérotonine : la sérotonine est elle aussi un neurotransmetteur. Elle a la particularité de tempérer les effets de la dopamine, puisqu’elle agit notamment sur l’inhibition, l’agressivité et le rapport à la souffrance.

La nicotine conduit purement et simplement vers une sensation de plaisir et de détente. Pour aller un peu plus loin, elle a des effets anxiolytiques et coupe-faim. Comme vous le savez déjà, la nicotine met 10 secondes à atteindre le cerveau. À ce moment-là, voici ce qui se produit au niveau physiologique :

  • Constriction des vaisseaux sanguins et chute de température corporelle aux extrémités, mains et pieds ;
  • Augmentation du rythme cardiaque et de la tension artérielle ;
  • Relaxation musculaire.

Comment connaître le taux de nicotine par cigarette ?

Avant que les paquets de cigarettes ne soient neutres, chaque paquet comportait la mention de la composition des cigarettes. Dorénavant, dans un souci de sensibilisation aux dangers de toute cigarette, peu importe sa composition, plus aucune de ces mentions n’apparaît. Ainsi, il est difficile de connaître le taux exact de nicotine par cigarette fumée.

Il existe cependant une base de donnée sur le site LNE, qui vous permet de consulter le taux de nicotine des cigarettes des différentes marques. Attention toutefois, les informations que vous y trouverez datent de 2013.

Le sevrage tabagique avec cigarette électronique, comment ça marche ?

Le monde de la vape est pensé avant tout pour vous aider à arrêter de fumer de manière définitive. Pour ce faire, il est plutôt partisan de l’idée que l’arrêt brutal et total de la cigarette est tout simplement voué à l’échec. C’est pourquoi on aborde ici le principe du sevrage progressif. Ainsi, la nicotine peut faire partie de la composition des e-liquides que vous vapez avec votre cigarette électronique. Elle contribue par sa présente à combler la dépendance que vous avez, mais aussi à reproduire les sensations créées par la cigarette traditionnelle, et notamment le hit de gorge. Le hit est caractérisé par la contraction de la gorge lors du passage de la vapeur.

Tout l’enjeu lorsque vous faites votre entrée dans le monde de la vape consiste à déterminer avec précision et minutie le taux de nicotine qui fera de vous un vapoteur conquis et satisfait… Mais aussi et surtout converti ! Le fait est que si vous vous trompez, vous risquez de vous retrouver en situation de manque, ou à l’inverse de surconsommation. Peu importe dans laquelle de ces deux situations vous êtes, vous risquez très vite de rechuter dans le sombre monde du tabagisme. Juste à cause d’un souci de taux ! Ce serait bien dommage… Vous découvrirez dans les paragraphes suivants comment déterminer le taux de nicotine de départ.

Une fois que ce taux de départ est défini, il vous revient de le réduire progressivement. Le but étant bien sûr d’atteindre le taux final : 0 mg/ml ! Comment savoir si vous êtes prêt ? C’est votre corps mêlé à votre bonne volonté qui vous guidera. Les signaux ne trompent pas ! Arrivera un moment où ce sont les plaisirs de la vape qui primeront sur la dépendance à la nicotine. Les différents paliers proposés par les marques de la vape vous permettent d’y aller tout en douceur.

Comment déterminer le taux de nicotine e-liquide ?

Le taux de nicotine est propre à chacun. Bien sûr, des conseils sont donnés à titre indicatif pour tenter de viser au mieux “du premier coup”. Mais seuls votre expérience et vos besoins comptent dans la détermination de votre taux de nicotine. Tous les détails vous sont évidemment détaillés dans les quelques paragraphes qui arrivent.

Calcul taux

Il existe un premier calcul qui peut vous être donné. Ce calcul est basé sur votre consommation nette de cigarettes par jour. Il implique que vous sachiez quel est le taux de nicotine d’une cigarette de votre paquet.

Partons du principe qu’une cigarette dite “light” présente un taux de nicotine de 0.6 mg. Imaginons ensuite que vous fumiez 20 cigarettes light par jour. Alors que le calcul de base à effectuer est le suivant :

Nombre de cigarettes par jour x taux de nicotine par cigarette : 20 x 0.6. Le résultat est de 12. Ainsi, le fumeur qui fume 20 cigarettes light par jour pourra être comblé s’il choisit un e-liquide doté d’un taux de nicotine de 12 mg/ml.

Voici un autre exemple prenant en compte le fait qu’une cigarette classique présente un taux de nicotine de 0.8 mg de nicotine. Vous fumez 20 cigarettes classiques. Voici le calcul :

Nombre de cigarettes par jour x taux de nicotine par cigarette : 20 x 0.8 = 16. Ce type de fumeur est considéré comme “gros fumeur”. Ainsi, un taux de nicotine de 16 mg/ml pourrait convenir.

Taux de nicotine e-liquide par nombre de cigarette

Si vous n’êtes pas à l'aise avec les calculs, sachez qu’il existe des valeurs données à titre indicatif pour vous orienter dans le bon choix de votre taux de nicotine. Celles-ci vous sont données en fonction de moyennes de consommation et de profils type de consommateurs.

  • Petits fumeurs : on appelle petits fumeurs les personnes qui fument moins de 5 cigarettes par jour, les fumeurs très occasionnels. Votre dépendance se présente à vous depuis peu et vous souhaitez vous en débarrasser rapidement, avant même qu’elle vous envahisse. On conseille alors le taux suivant : 3 mg/ml.
  • Fumeurs occasionnels : lorsque vous fumez entre 5 et 10 cigarettes par jour, vous êtes un fumeur occasionnel. Vous pouvez opter pour le taux de nicotine suivant : 6 mg/ml.
  • Fumeurs moyens : vous êtes un fumeur moyen lorsque vous fumez entre 10 et 20 cigarettes par jour. Alors il vous faudra vous orienter vers les taux de nicotine suivants : 11 / 12 mg/ml.
  • Grands fumeurs : vous fumez plus de 20 cigarettes par jour. Vous avez donc une grande dépendance à combler en cas d’arrêt de la cigarette. C’est pourquoi nous vous préconisons un taux de nicotine compris entre 16 et 18 mg/ml.

 

Ainsi, vous pouvez vous faire une idée du taux de nicotine qui vous conviendra sans pour autant connaître le taux de nicotine de votre cigarette. Mais comme nous vous le disions, ce taux pourra être régulé en fonction d’autres critères. Rendez-vous au paragraphe suivant pour les connaître.

Les critères pour affiner le taux de nicotine

Trois critères sont mis en avant pour affiner et personnaliser au maximum votre taux de nicotine par rapport à vos besoins. Le but est de choisir un premier taux en fonction de votre consommation de cigarettes, puis de l’affiner en fonction de la puissance de votre matériel, et enfin de prendre une décision en fonction de votre rythme de vapotage.

  • Votre consommation de cigarette
    • Ce critère vous est largement décrit dans le paragraphe précédent. Pour résumer : plus vous fumez de cigarettes pas jour, plus le taux de nicotine est élevé. Moins vous fumez, et/ou moins votre consommation de cigarettes est fréquente, plus le taux de nicotine est faible.
  • La puissance de votre matériel
    • Le matériel de vape a toute son importance quant à la transmission de la nicotine à votre corps. Voici comment la cigarette electronique impacte le taux de nicotine. Plus la puissance de votre matériel est élevée, plus la nicotine vous sera restituée de manière puissante. Ainsi, pour éviter une irritation désagréable de la gorge, vous pouvez réduire votre taux de nicotine. Le risque est sensiblement le même si votre e-cig est récente. Plus votre matériel est une petite e-cigarette, et peu puissante, telles que pourraient les choisir les vapoteurs débutants, moins la transmission de nicotine est directe. Alors vous pouvez conserver le taux de nicotine de départ ou l’augmenter sensiblement.
  • Le rythme de vapotage
    • Votre rythme de vapotage reste l’un des critères les plus importants à prendre en compte. En effet, votre taux ne sera pas le même selon que vous vapez tout le temps ou que vous attendez une symbolique “pause vape”. Ainsi, si vous vapez en continu, sans observer de pause entre chaque inhalation, alors l’apport nicotinique de votre consommation est très fort, puisque très fréquent. Veillez à réduire le taux de nicotine auquel vous étiez arrivé avant d’acheter votre e-liquide. Si au contraire vous respectez des intervalles et attendez que la pause vape se présente pour vaper, alors conservez votre taux de nicotine, ou augmentez-le. Le but étant d’être plus vite rassasié en nicotine.

Comment savoir si mon taux est le bon ?

“Je vape mais je suis en manque…”, “Je vape et je ne me sens pas bien…”. Maintenant que vous avez choisi un taux de nicotine et que vous avez commencé à vapoter, vous sentez que quelque chose n’est pas “parfait”. Cela peut être lié à beaucoup de choses, dont le taux de nicotine !

La surconsommation de nicotine se traduit par des maux de tête et des nausées, notamment lorsque vous venez de vaper. La solution est simple : réduisez votre taux de nicotine ! Ne restez surtout pas dans cette situation !

Le manque de nicotine se traduit par l’anxiété, l’irritabilité, l’insomnie, l’envie de fumer, l’appétit ou encore des difficultés de concentration. Si vous ressentez l’un ou plusieurs de ces symptômes, augmentez rapidement votre taux de nicotine. N’abandonnez pas la vape !

Nicotine, précautions

La nicotine peut devenir dangereuse si vous ne prêtez pas une attention particulière à son dosage. La dose maximale qu’un homme peut supporter est comprise entre 500 mg et 1 g de nicotine. En cas de surconsommation, vous pouvez ressentir des maux de tête, des palpitations ou encore des nausées. Les e-liquides contenant de la nicotine sont rendus toxiques, à moindre effet. Cela dit, évitez tout contact avec la peau. Si cela arrive, rincez immédiatement à l’eau claire. En cas d’ingestion, appelez immédiatement le centre antipoison le plus proche ou le 15.

Produit ajouté à vos favoris